AVIGNON OFF 2017

Le journal d’Avignon de Passion théâtre

Petit rappel : je ne suis que spectatrice, avisée certes si on considère le nombre de spectacle que je vois...

Ceci dis je ne me permets pas de critiquer de manière négative un spectacle.

Derrière chaque spectacle il y a des comédiens, des équipes, des rêves, du travail, de la sueur ....

et ça n'est pas parce qu'un spectacle pourrait ne pas me parler, ne pas être de ma sensibilité qu'il ne plaira pas à d'autres spectateurs.

aussi je vous laisserai découvrir par vous même si vous le souhaitez ces spectacles pour lesquels il n'y aura pas de critique de la part du blog. merci de votre compréhension .

Festival J - 3

L'ambiance est studieuse Pas encore Le Avignon des flyers, affiches, et comédiens qui a force de persuasion remplissent leurs salles. Non !!!régie, décors, derniers ajustements , sont les mots d'ordre du jour.Demain et seulement à partir de demain les affiches multicolores vont donné à la ville son air de fête. Et après viendra le jour des "générales" ou on test en réel son travail, parfois pour la première fois. Les touristes qui se promène n'ont pas encore le guide du festival sous le bras.

Festival J-2

La guerre des affiches à commencée

Avant

Après


En amont du Festival ...

Avignon fait le pont

situé à une cinquantaine de kilomètres d’Avignon, le charmant village de Pont Saint Esprit organise pour la 7éme année son festival, une sorte d'avant première au grand festival off d'Avignon.

Le but est d'offrir aux habitants une sélection de spectacles de qualités (il faut être présent au off pour en faire parti) et à tarif compétitif.

La sélection est varié, pour tous les goût, du classique au boulevard, du spectacle musical au one man show chacun y trouve son plaisir.

Certain auront même l'envie de continuer en allant faire un tour au festival d'Avignon, avec leurs amis qui aurait rater les représentations, car oui il y a du monde, on affiche complet..

c'est aussi pour les comédiens, l'occasion de faire une général fort sympathique, car le cadre de la scène-Chapelle des Pénitents est très agréable.

organisée par une équipe chaleureuse et véritablement amoureuse de théâtre, d'artistes et d'humain, c'est une belle initiative !

 

Thom Trondel

Thom nous embarque dans son univers de jeux de mots de loufoquerie et de gentillesse. Très dynamique et très complice avec son public , un artiste complet qui mérite d'être vu et revu par tout public, humour sain, interactivité, personnages, musique un spectacle complet

Sébastien Chartier attie les cons

Durant une heure, les personnages se suivent et ne se ressemblent pas. Tous haut en couleur ils trouvent en Sébastien Chartier un interprète de qualité capable de prouesses physiques tel que " pousser mais à l'envers " Le thème est vaste et paraît il on est tous le con de quelqu'un alors autant le prendre du bon cote et s'en amuser. C'est ce qu'il fait avec beaucoup d'humour, parfois ça pique mais si c'est le cas c'est en général pour dénoncer quelque chose.Depuis l'an dernier le spectacle a encore évoluer en fluidité et efficacité. Notons au passage la collaboration de Giédré pour une chanson mortellement drôle. # je suis Chartier

Le médecin malgré lui Los Angeles 90

un classique tellement bien interpréter qu'on pourrais  oublier que c'est un Molière mais débordant d'énergie, tous les comédiens se servent bien là le texte original, tout tient dans l'interprétation .Ils sont inspirés et drôles, décales mais en même temps tellement d'actualité. Molière toujours immortelle aurait asurement adoré cette version

Chats noirs, souris blanches

On est littéralement transporter au cœur de la Louisiane !

Si on aurait envie de chanter avec les esclavages, on   ne peut pas détester complétement le Maître de la plantation .

Tout est beau dans cette pièce, le texte, le décors, les personnages, les sentiments , ils sont tous juste superbes et attachants

déjà dans la sélection Passion Théâtre et je confirme !

Roméo moins juliette

Roméo tel que vous ne l'avez jamais vu.. Le metteur en scène et interprète de Roméo, se retrouve seul le jour de la représentation suite à un incident qui a détruit le décors et démoraliser la Troupe . Peu importe, ce projet c'est deux ans de travail et il décide de jouer la pièce seul , avec le souvenir des décors brulés et quelques bricoles traînant dans les coulisses . Florent Chesné, est donc seul en scène pour incarné tous les personnages, mais c'est un comédien sensible et généreux qui ne recul devant aucune difficulté. Avec beaucoup d'humour il leur donne vie et nous explique, texte original a l'appui , l'histoire intemporel de Roméo et Juliette.

De nombreux clin d'œil ponctuant le récit. Le comédien réalise une véritable performance, il passe par toutes les émotions en un éclair et fait de ce spectacle un seul en scène incontournable .

Condamnée

Je n'imaginerai pas revoir cette pièce interprété autrement  que  par une femme. Le dernier jour d'un condamné à peut-être été écrit par Victor Hugo pour un homme,  mais quelle dimension supplémentaire cette interprétation donne à cette œuvre. Tour a tour puissante, comme habitée par une rage incroyable de vivre ou douloureusement confrontée à la réalité de sa fin , cruelle et inéluctable, la comédienne nous fait vivre avec une émotion à fleur de peau les derniers jours, les dernières heures, d'une personne condamné à mort.Une performance d'actrice. Magnifique seul en scène qui mérite d'être découvert.

Mademoiselle

Elle sait tout faire Mademoiselle elle chante, elle danse, elle nous séduit et nous amuse mais surtout elle nous fait rêver... Elle nous raconte sa vie de petite provincial monter à Paris pour y vivre son rêve de gloire et de danse... Confrontée à la dure réalité et aux aléas du métier on suit toute l'évolution de sa carrière en chanson. Un magnifique récital qui invite à rêver et aussi à réaliser son propre rêve. Elle nous transmet son énergie et sa générosité.

Mademoiselle c'est une grande Dame !

Thimothé Poissonnet, dans le bocal

On peut ne pas être connu des médias et avoir beaucoup de talent et Timothé en est l'exemple type et le public Avignonnais ne si trompe pas. La salle comble est hilare. Son concept ; l'humour séquentielle et il peut se permettre de faire des petits échantillons de tout puisqu'il sait tout faire. Drôle , Énergique et généreux il nous faire rire du début a la fin, il chante , danse, nous embarque pour une fête foraine ou nous parle des suricates avec une aisance et chaque blague fait mouche.Un humoriste qui mérite d'avoir sa place parmi les grands, et dont je suis sûr on va entendre beaucoup parler car son talent est incontestable. Un spectacle qui en plus porte des messages d'écologie, de vivre ensemble parsemé de jeux de mot et de poésie.

Fuyez

L'auteur Olivier Maille a longtemps été connu pour ses comédies humoristiques, depuis quelques temps son talent se diversifie. Présente l'an dernier au festival avec Roméo moins Juliette, cette année, en plus de cet incroyable seul en scène, il nous embarque en Louisiane avec "Chats noirs souris blanche" pièce semi musicale sur l'esclavagisme et nous offre sa dernière création "Fuyez". Et bien non ne fuyez pas justement, allez voir cette comédie qui a la manière d'un thriller psychologique mais bourré d'humour vous emmène dans une histoire a couper le souffle. La peur d'avoir peur, et quelques astuces dans la mise en scène crée un climat de tension, désamorcer par quelques éclats de rire pour mieux vous replonger dans l'angoisse.Un peu comme dans un manège à sensation dont on ne peut descendre avant la fin les comédiens sont prisonniers de cet hôtel de la peur...mais qui tirent les ficelles de ses marionnettes ? Un excellent moment de Théâtre, les comédiens y sont juste parfait.

En attendant Bojangles c'est l'adaptation théâtrale du livre d'Olivier Bourdeaut. Ce livre phénoménal qui raconte une folle histoire d'amour ou une l'histoire d'amour fou. L'histoire d'amour que l'on a tous rêver de vivre, celle qui emporte tout sur son passage et qui n'a pas de limite. Et une histoire de folie, de cette maladie qui dévore... Ce roman c'est un hymne à la vie. Alors dans cette adaptation tout est très beau,le texte forcément, la mise en scène, les comédiens sont excellents, les costumes, surtout ceux de la comédienne sont très très beau . Anne Charrier qui interprète la mère y est magnifique.Beaucoup d'émotion parfois du rire. C'est une superbe pièce mais je dirais plus pour ceux qui n'ont pas lu le livre et pas projeter leur propre imaginaire. J'attendais sûrement trop de cette adaptation théâtrale, c'est peut-être trop tôt, j'ai peut-être trop aimé le livre. Il m'a manqué un peu de folie, un peu plus... Mister Bonjangles est présent bien sûr mais timidement. C'est néanmoins une pièce que je recommanderai tant l'histoire est belle et bien interprétée

Un toit pour trois

Une situation de départ sympathique qui donne des situations atypiques et drôles, la collocation même entre filles c'est pas facile, alors quand s'ajoutent les problèmes d'amour, de travail ... le esprits s’échauffent... heureusement  les chansons rythment la pièce  et la musique adoucie les meurs parait -il ! Interprétée par trois comédiennes dynamiques cela donne un bon moment !

Jovany

Quand on entends parlé de Jovany on entend comique visuel. Certes ! Mais tellement autre chose aussi. Je suis littéralement bluffé par son spectacle. Complet . La salle souvent mais l'artiste aussi. Du texte car ce n'est pas qu'un comique visuel c'est un spectacle qui repose aussi sur l'écriture, faite avec soin et originalité. Sur scène il bouge, il chante, il danse et surtout il nous emmène dans son univers poétique. C'est un clown des temps modernes et comme tous les clowns il a une sensibilité à fleur de peau.je vois énormément de one et d'humoriste, Jovany fait partie de ceux dont el spectacle est impeccable, drôle; et il nous fait rêver. Aucun temps mort, du clown à l'automate, du musicien ( étonnant musicien même !) à l'homme élastique Jovany est sans nul doute un des meilleurs spectacles découvert cette année et que je vais suivre de près.

Jeux de planches

J'ai rarement vu un duo de fille aussi déjantée. Par certains côtés elle me font penser aux Décaféinés, dans leur façon de prendre le temps, dans certains instants particuliers de Non jeu, réfléchis, poser, pour instauré un climat... Le spectacle sur l'univers du spectacle et Le métier de comédienne n'est pas du tout une redite de ce qui aurait pu être déjà fait mais un point de vue féminin des rêves et difficultés du milieu.dotées d'une belle énergie, elles sont drôles, complices et complémentaires et touchantes quand il faut l'être

Philippe Roche ze voice's

Complet

C'est l'adjectif qui correspond à cet artiste et c'est aussi celui que je lui souhaite pour toutes ces représentations tant son spectacle mérite d'être vu ! Philippe pourrais facilement être chanteur, et dans des styles variés, il a largement la voie pour.

 

Tout d’abord, Philippe, c’est une voix, puissante et exceptionnelle, totalement maitrisé.Il nous offre un florilège de se que l'on peut faire avec sa voix.En nous racontant son parcours, il le parsème de chansons, et d'imitations .Le public ne boude ps son plaisir, chantant, tapant des mains ou testant quelques imitations. Et en prime c'est aussi un spectacle d'humour ou l'on rit beaucoup

Interactivité, Énergie, Humour,Choix pertinent des chansons ,  un vrai moment de pur bonheur.

 

Maupassant Au bord du lit

A Avignon souvent tu te couches tard et quand tu dois te lever tôt et aller loin voir une pièce, qui plus es loin tu n'as pas forcément envie Et la !!! tu découvres un petit bonbon ... Plein de fraîcheur et d'amour, tu redécouvres Maupassant , la beauté des mots , interprète avec finesse et fantaisie. ça redonne du pep's pour la journée . Un joli medley des textes de Maupassant sur l'amour, les femmes, qu'elles soient intriguantes ou coquines et parfois intelligemment mis en scène pour que l'on ai les deux points de vues. De très bon interprètes .

ALICE

Une comédie musicale pour les enfants oui mais aussi pour tous les grands qui ont su garder leur âme et le regard d'enfants. Les comédiens évoluent, chantent et dansent donc des costumes magnifiques, haut en couleurs on retrouve le chat à rayures et le fameux lapin toujours en retard et le chapelier fou ou encore la méchante reine De cœur. Les décors sont proche de notre imaginaire et s'appuyant sur des astuces et de l'inventivité pour nourrir le rêve. Rythmée et dansante cette comédie musicale entraîne petits et grands dans le rêve d'Alice, on aurait bien envie de visiter ce pays des merveilles et d'aller danser avec eux ou juste prendre un thé .Un très beau spectacle qui met de bonne humeur a ne pas manquer. Un moment à partager en famille et même seul .

Welcome

Un bon moment de détente et de dépaysement avec cette comédie d’Agatha Christie.

De bons acteur, et une mise en scène qui nous embarque bien dans la situation et le mystère, mais qui est le coupable ??

Méme casse bonbons

le deuxième volet de mémé casse bonbon, n'a rien a envier au premier, toujours drôle et surtout tendre, elle pose sur la vie et son passée un regard intelligent.

tony Atlaoui one man dog

Un spectacle qui à du chien ! Oui je sais c'est facile, je la prends donc et je la jette, si vous avez vu le spectacle vous comprendrez sinon, allez y sans hésiter, c'est un one drôle, chaleureux, taquin et tendre à la fois. Entre impro et stand up Tony nous fait passer une heure des plus agréable, et Chanel apporte un peu de douceur dans ce monde du One

Sherlock Holmes

Malgré un beau décors et le cadre somptueux du rouge gorge qui permet une belle mise en scène , je ne suis pas séduite par cette pièce mais je vous laisse là découvrir

Jeu de piste

Un bon jeu d'acteur mais texte un peu difficile pour moi ou j'étais fatiguée je suis un peu passer à côté

Jefferey Jordan

Un homme et un violon

Un concept original pour un spectacle atypique.

Jefferey et jean jacques sont à découvrir pour un moment musicalement drôle

Laura Domenge

Du talent, du chien, du charme et de l'autodérision pour un spectacle bien construit qui vous séduit pendant plus d'une heure, dans ce monde très masculin de l'humour, elle à toute sa place. Capitale sympathie énorme, bref tout pour passer un super moment

La fabuleuse histoire de Mr Batichon

Un seul en scène éducatif et drôle qui devrait être obligatoire dans les écoles et recommandé aux adultes. Vous en sortirez avec plein d'anecdotes en tête car comme il le dit :"tout vient du moyen âge". Loin d'être rébarbatif c'est un spectacle complet car en plus de manier l'humour, l'artiste nous propose également de la musique, de la poésie de la peinture. Et tout le monde fredonnent un petit air du Moyen Âge... J'ai adoré ce spectacle bien construit et original. De nombreux spectateurs remercie le comédien en regrettant un peu de ne pas avoir eu un professeur d'histoire comme Monsieur Batichon

Les Vice versa

Excellent duo très dynamique avec un spectacle qui ne ressemble à aucun autres. En plus gérer les deux premiers rangs remplis de gamins n'était pas des plus simple. Des bruitages, des mimes, du rire, de la vitesse ( ou pas mais vous verrez) , de l'énergie, du travail derrière tout ça cela se sent. Un très bon spectacle

Après une si longue nuit

Ils sont quatre enfants, quatre orphelins rescapés des guerres, des conflits, de la misère...quatre victimes qui chacune avec son parcours va devoir se reconstruire. Ils auront une même famille d'accueil celle de Manou et Jean qui tenteront de créer des liens de fraternité entre ses vies meurtries. C'est au chevet de leur mère adoptive qu'ils se retrouvent et évoque leurs vies, leurs souffrances mais aussi leurs victoires. Une pièce très forte, un texte puissant et sensible, très touchant. Les comédiens y sont excellents, sans en faire trop et transmettent se message d'espoir, de tolérance et de paix dans une mise en scène efficace qui laisse priorité au texte. Malheureusement toujours actuel le thème de cette pièce méritait bien ce cri d'alarme et d'amour. À voir sans hésiter

Mars & vénus

Le thème à beau être coutumier des pièces de théâtre on ne s'ennuie pas un instant à voir évoluer ces deux comédiens qui nous campe, disons ,un homme et une femme , qui bien que caricaturer trouve écho en chacun de nous...

C'est une pièce qui s'offre en plus une belle part d'interactivité avec le public.

Ce dernier complice, passe un excellent moment et la salle comble dans laquelle je me trouvais était hilare et ravie de sa soirée.

On retrouve toute les situation de la vie de couple, et on s'amuse depuis la rencontre jusqu’à la  scène de ménage .

Menée tambour battant par l’énergie des interprètes : Thom Trondel et Mélanie Belamy .

 

Le roman de Monsieur Molière

Un décors composé d'une charrette, d'un fauteuil, Molière oblige, et d'un piano qui nous invite à une ambiance confidentielle et rythme les changements de position de la charrette pour les différents tableaux. Un vrai bonheur de voir défilé la vie de jean batiste Poquelin dit Molière. De sa naissance à sa mort, ses camarades, ses amours, son œuvre traiter avec certains extraits. La vie de La Troupe, la grande naissance de l'illustre Théâtre,, tout est relater avec précision et un très bon jeu d'acteur . La sobriété du décor nous transporte allègrement dans l'époque. Un très beau spectacle, pour tous les amoureux de Molière et les autres, une belle façon de le découvrir pour les jeunes. Molière reprend vie durant cette heure et quart de Théâtre , sous une superbe mise en scène pour le plus grand plaisir de tous.

Jute la fin du monde

Confronté à l'idée de sa mort imminente, un homme encore jeune, la trentaine, d'années décide de retourner dans sa famille, il n'a pas vu depuis des années, pour leur annoncer, leur dire juste leur dire la nouvelle. Mais dans ce huis clos familial tous les non-dit vont explorés.Chaque membre de cette famille cache sa propre blessure, tous on en communs cette difficulté de communiquer. Alors on se heurte, on se confronte, on se révolte, on s'aime aussi ... Le décors de cette pièce est incroyablement simple et efficace. On y sent les comédiens très à l'aise dans leurs déplacements, on se sent chez eux, avec eux. Une magnifique distribution sert ce pièce. Tellement impressionnant et incarnant leur personnage au plus juste, avec implication. On s'attache tour à tour a chacun d'eux, à chaque membre de se foyer bouleversé et bouleversant. On ne sort pas indemne de cette représentation. Parfois les larmes aimeraient sortir mais elles sont justement désamorcer par un moment plus léger proposé par une mise en scène est efficace et au cordeau. Premier véritable coup de cœur de ce festival, une longue route pavée de succès s'ouvre à eux. C'est bien mérité, tant on a envie de les remercier pour cette claque théâtrale !

Le temps qui rêve

Qu'il est joli ce temps qui rêve et qui nous parle du temps qui reste.On ce laisse porter comme dans un rêve par ces 6 excellents comédiens, et on ressort avec une envie de vivre , envie d'avoir du temps pour aimer, car oui on a tous encore envie de" rire, courir, pleurer, parler, Et voir, et croire
Et boire, danser, Crier, manger, nager, bondir, désobéir..."
ils aiment tous  tant le temps qui reste, qu'ils nous en ont fait une belle pièce, comme une bulle de bonheur dans un monde de brut

Vincent

Dès qu'il entre dans la pièce aux airs de la chambre de Vincent l'ambiance est posée, on fait un saut dans le temps et on se retrouve avec Théo. Il vient de parler de son frère ,son frère qu'il a tant aimer et que tout le monde traite de fou... Alors pour rétablir les vérités il nous parle de lui, de son enfance, de ses amours, de Dieu, de ces crises d'épilepsie...

Enfin il nous en parle , il le vit, il revit l'histoire de ces deux frères unis toute leurs vies dans une relation épistolaire et par un amour hors du commun. Theo aime Vincent, il le protège, subvient à ses besoins et voit en lui Le peintre d'exception que nous connaissons aujourd'hui . Le comédien est totalement habité par son rôle. Un texte très fort en émotions qu'il nous fait partager du sourire aux larmes. On est suspendu à ses lèvres,  on boit ce récit et on voudrait qu'il nous raconte encore son frère. On ressent tous les tourments et la douleur de Vincent mais aussi celle de Théo et son désarroi. Avec ce superbe seul en scène on a un peu l'impression d'être rentré dans la chambre de Vincent à Auvers-sur-Oise de s'être assis à côté de son lit, de lui avoir pris la main et d'avoir fait avec lui un bout de chemin.

Bouleversant !

un coup de cœur Passion Théâtre

 

 

La voix des sans voix

C'est dans le cadre magnifique du Théatre du roi René qui lui fait un écrin à sa juste valeur que l'abbé Pierre reprend vie pendant une heure. Nicolas le vit dans chaque port de sa peau. Si on ne le connais pas, on découvre l'homme, sa vie et son combat, et si on Le connais on est étonné de ces petites anecdotes qui parsèment le récit de sa vie.Si on ne le connais pas, on découvre l'homme, sa vie et son combat, et si on Le connais on est étonné de ces petites anecdotes qui parsèment le récit de sa vie. Un magnifique seul en scène, un texte fort qui vous donne envie d'aimer les autres.. C'est un Théatre intelligent qui ne se place pas en moralisateur, mais qui par le choix des mots invite à la générosité.Pas énormément de décors ni d'accessoires juste ce qu'il faut pour être dans l'ambiance et suivre les personnages. L'acteur est littéralement dans la peau de son personnage, une pèlerine sur le dos, un canne à la main , un béret son sur la tête en souvenir des années de résistance, l'abbé Pierre est à Avignon !

Romuald Maufras

Je ne connaissais pas du tout Romuald en arrivant sur Avignon. Son passage sur le plateau du Best off m'a de suite séduite. Il a sa façon de faire rire bien a lui . Un peu pince sans rire, avec des ruptures en pleine phrase pour expliquer autre chose ...

Très proche de son public avec lequel interagit beaucoup. Il nous parle de tout, de son CV jusqu'au cadeaux atypiques qu'il reçoit parfois. Il a son univers bien a lui. A découvrir et à suivre

Quand la guerre sera finie

Née de la rencontre entre une auteure française et  compositeur anglais,  il aura fallu six ans de travail pour que cette comédie musicale voit le jour. Mais il est incontestable que la qualité du rendu est à la hauteur de toutes ces années de travail.

1942 en plein de résistance deux  mondes  s'affrontent, celui de Paris et du cabaret de la rose noire et celui plus rural de Saint-Dizier. Six personnes se rencontrent et se trouve mêlées plus ou moins volontairement au sabotage d'un train allemand.

Mais c'est surtout les personnages, leurs vies, leurs émotions, l'amour, la trahison aussi que cette comédie musicale nous compte. Interprété et chanté par d'excellent comédien et comédiennes, on passe par toutes les émotions : autant on a envie de danser et de taper des mains quand Le cabaret est en fête, autant on aime l'histoire d'amour des jeunes gens, autant on souffre avec la mère et on est en empathie avec celle qui trahit. La mise en scène juste parfaite, ni trop, ni trop peu.

Les personnages sont mis en valeurs tour a tour.Rien ne nous parasite, on est dans l'histoire, on sursaute quand certains meurent car oui c'est aussi cela, cette sombre époque où malgré tout on voit rejaillir les sentiments les plus forts, les plus beaux ... Pour moi cette pièce doit être le succès d'Avignon 2017 et je retournerai la voir avant de partir.

Edgar, le cœur dans les talons

Quand tu aimes déjà un spectacle et qu'il passe dans les mains, non , pas dans les mains mais dans l'amour d'un collaborateur artistique, tu restes sans voix devant le résultat. C'est l'impression que j'ai eu en revoyant le coeur dans les talons d'Edgar. Il nous raconte l'histoire d'un jeune garçon qui est fasciné par la danse, son parcours, les embûches, la confrontation avec la famille, le père surtout qui ne comprends pas de suite le rêve de son fils. Mais tout cela est raconter avec énormément d'humour et ponctué de tableau de danse de tous styles. Danseur classique au départ Edgar ne s'économise pas pour faire de se spectacle une performance scénique. Il nous fait rêver, il nous fait rire, il apporte de la grâce à l'humour et cela fait du bien. De la poésie à la colère, quand on a un rêve et qu'on y croit c'est le parcours de ce merveilleux danseur. Je vous parle de qui là ? Du personnage ou de l'interprète ? Les deux . Caroline Darnay, collaboratrice artistique de cette nouvelle version nous a mis en avant plus encore l'âme de l'artiste. C'est beau et drôle. Je dirais juste "ne laisser pas Edgar dans un coin" .

Elodie Poux, le syndrome du playmobil

On pourrait croire que cette jeune femme est un petit bonbon sucré mais vite on se rend compte que ça pique. Avec beaucoup d'humour et d'énergie elle nous parle de son ancien métier, un peu comme d'une autre vie où elle s'occupait d' enfants... ou nous présente des personnages tel cette responsable de Théâtre complètement déjantée. Elodie est pétillante et acide à la fois. Elle ne perd pas de vue ce pourquoi elle est la, telle son playmobil, pour rire et faire rire . Ce spectacle est un concentré d'humour parsemé d'interactivité et avec une qualité d'écriture indéniable.

je t'aime à l'italienne

Une excellente pièce dans laquelle on ri du début à la fin qui en plus offre le luxe de traiter de problème de fond : l'amour et la différence ; différence de religion,de culture...L'amour et l'amitié sauront ils faire face aux préjugés... Les trois comédiens nous entraînent sur un rythme effréné mêlant humour chanson et arrêt sur images.. Le public ne boude pas son plaisir et passe 1h10 de bonheur et de bonne humeur.

Issue de secours

Ces deux là sont complétement déjanté comme j'aime ...

  Un très bon fil conducteur qui permet une multitude de scénettes tout plus  imprévisibles et variées  les unes que les  autres , nous permettant de voir César et son fils ou un génie, un panda qui danse ou un footballeur bien particulier.

   Une écriture efficace mêlant vannes déjantées et absurdes et comique de situation. Mener tambour battant par 2 comédiens qui n’économisent pas leur énergie et qui transmettent leur plaisir d’être sur scène par une belle complicité,  et leur bonheur de jouer ensemble transparait.Une pièce qui nous fait rire de part en part, un vrai régal pour recharger ses batteries sur celles du vol BH80-90 et embarquer pour 1 h15 de rire et d’insouciance.

Mémé casse-bonbons

Avec le spectacle de mémé case bonbons on ne découvre pas qu'une humoriste mais surtout une comédienne qui nous mène du rire aux larmes. En entrant dans la salle d'abord je regarde le décor je me serais tellement cru en visite chez ma mère... Puis elle arrive, elle n'est pas tout de suite attachante mémé , elle a une carapace, mais petit à petit, elle se confie, se raconte et c'est bon , c'est même triste alors pour désamorcer, tel un grand écart on part dans le rire. Un vrai régal d'humour et de tendresse, je file voir l'autre ...

Felix Djian porteur de joie

C'est un spectacle enjoué normal il s'appelle porteur de joie. C'est la mission que lui a confié son grand père et Felix fait tout pour la mener à bien . Entre stand up et personnages, avec une bonne interaction avec le public c'est en musique qu'il rythme son spectacle . Parfois ça pique un peu, normal il est membre du cactus comedy. Un jeune humoriste qui en a sous le pied en que je ne manquerais pas de suivre de près

Sensiblement viril

Alex est un Jeune humoriste qui nous amène du rire au larmes par l'interprétation de ses personnages . Son nouveau spectacle est très très drôle , un des meilleurs one du moment, et porteur de message . Puis il nous emmène dans l'émotion avec sa nounou, seul personnage qu'il a garder de son premier spectacle et comme on le comprend. Sensiblement viril, ça n'est pas que le titre, c'est une manière de vivre, entre humour et amour.

Coup de cœur Passion Théâtre

Loic Fontaine

Fait dementir le dicton les cons ca ose tout c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnaît, lui il ose tout mais il est certain qu'il n'est pas con. Son spectacle qui choisit pour forme l'humour noir, très noir même n'en aborde pas moins pour autant des sujets de société. Si ça n'est pas la forme d'humour que je préfère je sais reconnaître le potentiel de talent quand il y en a et hier j'ai vu un humoriste maîtrisant parfaitement son sujet devant une salle presque comble et comblée.

Yann Guillarme

Du rire, du rire et encore du rire, c'est le programme de Yann et il nous le fait partager d'un bout à l'autre de son spectacle.

une relecture moderne de la bible ou une réunion avec  le générale des spermatozoïdes , de très bons moments et une détente assurée

Le quatrième mur

Une fois de plus c'est une performance d'acteur que nous offre julien dans cette pièce le quatrième mur de Sorj Chalandon. ( concours des lycéens 2013) . Reprendre à son compte le rêve fou de son ami suite à une promesse faite sur un lit d'hôpital, quand celle-ci consiste à faire jouer Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth n'est pas chose facile . En pleine guerre du Liban, avec des interprètes de chaque camps afin de les réunir sur un projet commun. C'est un rôle dur, profond et sensible à la fois que Julien porte à bout de bras avec une dimension hors du commun.Véritablement bouleversant

les colocataires

Les maîtres de l'impro, ce sont eux. Ils nous font partager le temps d'une bonne heure leur colocation, avec beaucoup de rire, des scénettes qui pour être improvisées n'en sont pas moins remarquablement efficaces.

Un incontournable du festival.

Pécheurs de rêves

Le Théâtre du chapeau rouge est installé dans une ancienne boulangerie,l'image me plait : là où avant l'homme était chargé de nourrir le corps, aujourd'hui il s'agit de nourrir l'esprit et le cœur . En la matière excellent "pêcheurs de rêves ". Dans ce petit cocon, très proche du public, les notes semblent s'envoler du piano sous les doigts agiles de Mario Pacchioli pour jouer avec Laurent , tantôt espiègle, tantôt mélancolique mais toujours nous projetant dans un univers de rêve ou les images défilent dans nos têtes. Un grand récital trop peu connu que l'on savoure en connaisseur et en gourmand. Une interprétation sensible et forte a la fois . Laurent nous invite au voyage, un voyage dans le temps, un voyage d'amour ou l'on retrouve ce qui a fait de nous ce que nous sommes, il réveille le temps de quelques chansons l'enfant qui sommeil en nous. On le garde interpréter ou plutôt incarné chaque personnage de ses chansons aux textes fort, coloré, romantique ou drôle... Avec Mario ils sont complice et complémentaires, il ne font qu'un pour servir ce récital sans nul doute un des plus beaux a ce jour.

Les fourberies de scapin

Il fallait oser !Ils l'ont fait et ça décoiffe...

Molière est là tel qu'il le serait aujourd’hui dans nos cités, avec du rap et des coups de gueules, résolument actuel et fidèle au texte et à l'esprit .

un tour de force , une pièce qui devrait réconcilier les scolaires et les textes classiques. les comédiens sont excellents et on ne voit pas passer les 1h45 de spectacles.

mettre de l'interactivité dans Molière je ne pensais pas non plus ça possible, pourtant attention vous n'êtes pas à l’abri de monter sur scène ...

Rue de la belle écume

Quelle est jolie cette rue de la belle écume et qu'il fait bon s'y promener, comme dans les allées de son passer. Le pari était pourtant audacieux, évoquer la mémoire des grands chanteurs français sans reprendre leurs chansons mais en donnant vie à leurs personnages principaux. C'est ainsi que l'on rencontre Madeleine qui nous parle du Grand Jacques, mais aussi l'enfant du Gorille dont il faut se méfier, le Légionnaire D'Edith ou le Jeune amoureux de Dalida nous compte leur histoire d'amour. Félicie aussi nous donne avec humour sa version du fameux rendez-vous . La place rouge se souvient et nous avec des cheveux blond de Nathalie . Un spectacle intelligent fait de sensibilité et d'humour sans tombé dans le larmoyant mais positivement beau. C'est mieux que d'écouter une chanson que l'on pourrait entendre a la radio ou sur notre platine, là notre imaginaire est servi. On voit revivre les personnages, on a les autres côté du miroir, on prolonge et on relance le rêve. Nostalgie quand tu nous tiens. Parsemer de quelque mesures d'air connus. Saupoudrez de beaucoup de respect pour ces chanteur disparu qui ont fait notre patrimoine. Arroser a grand renfort de talent . Un spectacle qui mérite d'être vu par le plus grand nombre. C'est pour des découvertes  comme ce spectacle que ce festival vaut d'être vécu !

Jibé

Une performance de bruitage allier a un one mi stand up mi personnage Jibe est un incontournable des ones à découvrir

dommage (c'est le titre pas mon avis )

Trio de filles complétement déjantées, ça pars dans touts les sens pour le plus grand plaisir d'un public séduit et hilare.Une heure de détente garantie

Mélanie Rodriguez

Je disais il y a quelques jours que je n'étais pas humour noir mais seuls les imbéciles ne changent pas d'avis j'ai découvert le spectacle de Melanie Rodriguez et c'est un vrai bonheur, bien écrit, pas vulgaire même si trash, comme on dirait d'une boisson pétillante ; ça pique mais c'est bon. A découvrir d'urgence

Jeremy Lorca  bon à marier

Exceptionnelle

Ce one est particulièrement drôle, je suis fan. Jeremy a son univers qu'il nous fait découvrir depuis son arrivé sur la capitale, ses amours, son travail le tout bien écrit et bien interprété. Une heure qui passe trop vite

Cosson et Ledoublée

Des l'entrée le décor est poser en quelque sorte : nous sommes face à deux fêlés... Humour décalé, déjanté, nos deux compères très complices nous embarque pendant une heure dans leur univers drôle et tendre à la fois.c'est juste trop court on aurait envie de rester plus longtemps et déconner avec eux . À voir sans hésitation