TIMEO

la circomédie musicale

Metteur en scène : Alex Goude

Hier j'ai enfilé mon costume "âme d'enfant", il n'est jamais ranger bien loin, et direction le Casino de Paris. Quel beau théâtre ! Au programme donc la Circomédie musicale Timéo.

Alors moi qui ne suis pas pour l'utilisation de la vidéo pour les décors de théâtre, j'avoue que pour le coup, ils m'ont fait changer d'avis. Intelligemment utilisé, les vidéos créent des décors magnifiques qui vous portent vers le rêve sans nous parasiter l’esprit.

L'univers du cirque est bien là, avec ces funambules, ces trapézistes, ces jongleurs, ces contorsionnistes, ces lanceurs de couteaux … et certains artistes sont vraiment très professionnelles  dans leur numéro, divers et adaptés à une scène de théâtre, en revanche, à mon avis, d’autres sont plus là pour meubler.

Il ne faut pas y aller pour l'histoire, destinée à un public familial, l'histoire est simple et sans réelle intrigue mais destinée à servir de fil rouge pour la succession des différents tableaux.

Et ça fonctionne très bien, les scènes sont très belles, les chansons entrainantes toutes porteuses de messages de tolérance, d’amour, d’égalité. On les retient, on a même l’impression de les connaitre.

« Celui qui pardonne le premier a gagné » on a réellement envie d’y croire et ça fait du bien, croire que tout est possible, qu’on peut tous se donner la main, que croire en son rêve suffit à effacer les différences pour « réussir à vivre son rêve et non plus le rêver ».

Les comédiens, sont des artistes complets puisqu’ils mêlent performance vocale et physique, mais pour certains il y a une faiblesse dans le jeu, dans la présence sur scène et le texte non chanté.

Les plus fortes émotions du spectacle nous sont offertes par le personnage central de Timéo. De part son réel handicap, ce jeune incarne complétement le personnage. On y adhère, on est avec lui et on sent le lien qui l’uni a ses camarades de la troupe.

J’ai été bluffé par le magicien, ou le duo de magicien qui sont vraiment parfaitement  synchronisé, et dont le premier numéro nous fait prendre conscience qu’on est au cirque

Et surtout le contorsionniste qui réussit l’exploit de tirer une flèche avec ses jambes et pieds.

Agréablement surprise aussi des chorégraphies dansantes des fauves, et de danser sur le soleil, par la présence d’une piste de skate. Bref toute cette diversité qui est l’essence même du cirque.

C’est un spectacle de bonne qualité pour les enfants, les familles, les rêveurs…un spectacle qui fait du bien. Il faut se laisser porter par cette circomédie et vous aurez des étoiles pleins les yeux et le cœur.

24/10/2016



photos par Mélanie Boucheny Photographe

http://www.mlanie.book.fr/                                                               clique sur la carte pour accéder sur son site


Écrire commentaire

Commentaires : 0