L'amour est sur le net


C’est dans le bar-restaurant d’un petit casino Picard que va se déroulée toute la pièce. En maître de cérémonie, il est donc normal que ce soit le barman qui va impulser les différentes scénettes, avec une belle énergie et beaucoup d’humour. Tour à tour confident, instigateur ou narrateur, ce rôle central est tenu par Nicolas Vitiello, qui n’a plus besoin de démontrer ses performances d’excellent comédien.(voir la voix des sans voix).

Les rôles des « petites dames » en quête d’âme sœur ou plus simplement d’une pension de réversion, sont très bien interprétés par Julie Arnod, Catherine Griffoni et Camille Didier, soutenue en cela par une mise en scène originale qui permet de le mettre en valeur alternativement.

Même sans avoir forcément une expérience de l’amour sur le net, chacune nous permet soit de se retrouvé dans une des situations, soit d’y reconnaitre quelqu’une de ces connaissances.

Dès son entrée en scène Jean-christophe Barc quant à lui nous fait hurler de rire.

Avec plusieurs rôles différents à son actif, les prétendants de ces dames sont hauts en couleurs.

Mais comme le théme reste l’amour, c’est Hugo Leboeuf qui apportera à cette piéce la note de poésie necessaire…

L’ensemble interprété par des comédiens de talent, donne un très sympathique divertissement et assure une agréable soirée.

le 05/11/2016


Photos du salut .

 

anecdote : qu'est-ce qui les fait donc tous rire ?


Une spectatrice c'est endormie profondément au 1er rang ;)



Écrire commentaire

Commentaires : 0