MATTHIEU PENCHINAT

Tout seul comme un grand

Il est des sujets sombres avec lesquels il est difficile de faire rire. La mort est surement un des thèmes les plus durs. Pourtant dans ce seul en scène, Matthieu réussit à nous parler de la mort pour finalement mieux nous parler de la vie, il nous la fait presque aimer jusqu’à crier «  Vive la mort » comme une ode à la vie.

Si on connaît un peu Matthieu on sait qu’il n’est pas que drôle, il se sert de toutes ses armes, de toutes les ficelles du métier, de sa poésie, de sa formation (mais surtout de son don naturel) de clown. Bref il nous embarque avec lui sur son sinueux parcours pour aller de A à B.

Dès  le début du spectacle le cadre atypique est posé et le public se prête volontiers au jeu.

L’écriture est travaillée avec finesse et sensibilité ce qui pour moi est beaucoup plus intelligent que l’humour noir. Aucune méchanceté ni grossièreté juste les mots, et corps qui s’amuse au service de ce grand comédien pour notre plus grand plaisir.

Chacun selon son vécu et sa sensibilité trouvera à rire mais aussi à réfléchir  pour ressortir de ce spectacle avec le sourire, le sentiment d’être en vie et l’envie de dire « je t’aime » à tous ceux que l’on aime.

 

Merci Matthieu

 

vu au point virgule le 07 12 2016




Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.