Les Décaféinés

LANCENT UNE MACHINE

Artistes : Rémi Deval, Clément Parmentier
Metteur en scène : Patrice Soufflard


Après le succès de Dépression Musicale, on attendait avec impatience le deuxième spectacle Des Décaféinés…seront-ils aussi absurdes et décalés ?  Sauront- ils encore nous transporter dans un univers de chanson de de chorées loufoques ?

 

Et bien c’est chose faite ! Pour leur nouveau spectacle ils ont choisi de laver leur linge sale non pas en famille mais avec le public, car sont-ils d’accord sur le sujet du spectacle, rien n’est moins sûr …

 

 Faut-il du fond, un spectacle engagé ou faut-il juste faire rire avec des objets du quotidien, et c’est là où ils sont forts, ils feront, mine de rien,  du fond sur des sujets d’actualité mais toujours traité avec absurdités afin de faire passer quelques messages.

 

On retrouve avec le plus grand plaisir leurs chansons délirantes qui sont leur marque de fabrique, accompagnées de leurs chorégraphies dont ils ont le secret.

 

 Toute la salle était  morte de rire lors d’un débat politique, particulièrement atypique, mais aussi lorsque l’on part en vacances avec des migrants, ou quand on apprend le pliage d’un drap, le sceptre est donc très large, sans oublier le sujet de société le plus important selon le journaliste de Déca tv, mais je vous laisse le découvrir.

 

Beaucoup beaucoup de rire donc durant ce programme de lavage, les décaféinés mettent de l’adoucissant dans la lessive et dans nos soirées, et c’est ça qu’est bon !

 

Ce programme de lavage qui leur sert de fil conducteur, laisse aussi la place à de nombreux jeux de mot et leur laisse la possibilité de partir dans toutes les directions, avec toujours beaucoup d’énergie et d’inventivité ce qui fait que le spectacle est bien construit et homogène malgré sa diversité de scénettes. On retrouve leur univers si particulier qui nous avait séduit des leurs débuts.

 

Peu importante non différences, nul besoin d’être d’accord sur tout,  et  si on faisait les choses juste pour le plaisir d’être ensemble, un beau message pour rassembler en ces temps difficiles.

C’est donc une belle réussite pour leur retour !

Vu le  28 janvier 2017 à La Nouvelle seine


Écrire commentaire

Commentaires : 0