La putain respectueuse


Auteur : Jean-Paul Sartre 
Artistes : Lætitia LebacqBertrand SkolPhilippe GodinBaudouin Jackson
Metteur en scène : Lætitia Lebacq 


L’histoire se passe dans les années 1930, dans le Sud des États Unis.

Alors qu’elle arrive en train de New-York, Lizzie, une prostituée se trouve être témoin d’un meurtre d’un homme noir par un blanc.

La lutte du pot de terre contre le pot de fer va alors commencer.

Bien que prostituée c’est une femme qui ne veut pas d’histoire et veut dire la vérité.

Elle va ramener chez elle, pour la nuit, un homme qui s’avérera être le fils du Sénateur et cousin du véritable meurtrier.

Dès lors le piège est tendu et se sera machinations, corruptions, pressions jusqu’au moment où plus futé le Sénateur jouant sur la corde sensible finira par lui faire signer un témoignage mensonger.

La détresse des minorités que ce soit le noir, qui à l’époque n’est pas considéré comme un homme, et la prostituée face à la puissance de la politique, aux manipulés psychologique, est-elle si éloignée de nos jours ?

Une mise en scène rythmée qui souligne comment une vie bascule en peu de temps. 

Une interprétation captivante.

Laetitia Lebacq y est juste sublime, comme à son habitude. Bertrand Skol formidable dans ce rôle du fils du sénateur odieux mais que l’on arrive malgré tout pas à détester.

Ses partenaires rivalisent de talent, Philippe Godin et Baudoin Jackson.

 

Le décor astucieux est tellement beau, pas trop dénudé juste parfait.

En résumé une magnifique version de cette pièce de Jean Paul Sartre souvent jouée mais qui vaut largement de s’y arrêter pour découvrir ou redécouvrir l’œuvre.


Cette pièce est un bijou et un vrai coup de cœur Passion Théâtre.